A l'instant sur Public-Senat, Jean-Pierre Fourcade, sénateur UMP des Hauts de Seine, vient de regretter la disparition de la vignette automobile, qui selon lui était un impôt juste. Il considère ainsi que la progressivité de la vignette permettait d'en faire un impôt conforme à l'idée que les gros payent plus que les petits. En ajoutant qu'on aurait pu indexer son montant sur le niveau d'émission de CO/CO2/NOx du véhicule pour en faire une vraie taxe environnementale.

Pas mal, pas mal... c'est dommage qu'on n'entende ce genre de débat que sur une chaine périphérique, certes retransmise par la TNT, mais que les masses ne regardent certainement pas...