Dis papa, pourquoi le monsieur il nous aime pas ?

Billets reliés au tag Sarkozy

lundi 26 février 2007

Les sous-marins de la campagne

Après Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy s'est fait avoir sur la question "Combien a-t-on de sous-marins ?"... Non seulement les deux candidats ont mal répondu (personnellement je m'en fous comme de l'an 40), mais le journaliste (Jean-Jacques Bourdin) s'est à moitié couvert de ridicule parce qu'il avait à chaque fois la mauvaise réponse.

Lire la suite du billet Les sous-marins de la campagne.

jeudi 11 janvier 2007

Nicolas Sarkozy inspire un chanteur burkinabé

J'étais en train de faire trois bêtises avec en bruit de fond une de mes chaines préférées, iTélé. Grâce à l'excellent Joseph Andjou et son émission iAfrique, j'ai pu découvrir un chanteur qui m'était inconnu : Zédess.

Lire la suite du billet Nicolas Sarkozy inspire un chanteur burkinabé.

vendredi 8 décembre 2006

Royal - Sarkozy : 3 - 3

Après l'humour et le verrouillage de débat, les deux favoris des sondages sont manifestement ex-æquo au classement de la pensée politique énoncée sans réfléchir.

Lire la suite du billet Royal - Sarkozy : 3 - 3.

jeudi 5 octobre 2006

Royal - Sarkozy : 2 - 2

Après le palmarès de l'humour, il semblerait que les deux vainqueurs médiatiques de l'automne (rien n'indique qu'ils seront toujours là au printemps) soient ex aequo pour celui du verrouillage de débat.

Lire la suite du billet Royal - Sarkozy : 2 - 2.

mardi 3 octobre 2006

Royal - Sarkozy : 1 - 1

C'est officiel, Ségolène rattrape Nicolas... au prix de l'humour politique. Elle a remporté la palme 2006 pour sa phrase "Même quand je ne dis rien, cela fait du bruit" (comme dirait Mikaël, "Prenez une copie, vous avez quatre heures"). Elle n'est pas allée chercher le prix en personne, Arnaud Montebourg (son porte parole) s'en étant chargé pour elle.

L'année dernière, Nicolas Sarkozy avait été récompensé pour sa célèbre mention "Je ne suis candidat à rien"...

Personnellement, je suis un grand fan des jeux de mots de Santini (qui a été primé plusieurs fois). Mes préférés :

  • "Je crois qu'on en a fait un peu trop pour les obsèques de François Mitterrand. Je ne me souviens pas qu'on en ait fait autant pour Giscard".
  • "La droite a touché le fond de la piscine : maintenant, elle creuse".
  • "Saint Louis rendait la justice sous un chêne. Pierre Arpaillange la rend comme un gland".

A lire : un récapitulatif du palmarès sur Wikipedia.

jeudi 28 septembre 2006

J'y vais, j'y vais pas

Grande surprise ce jeudi, Lionel Jospin annonce qu'il ne briguera pas l'investiture du parti socialiste pour les prochaines élections présidentielles. Trois petits tours et puis s'en vont comme dirait la chanson enfantine.

Lire la suite du billet J'y vais, j'y vais pas.

mercredi 27 septembre 2006

Nicloas Sarkozy et les juges

Ca fait plusieurs jours que je me tâte : comment réagir face aux propos de Nicolas Sarkozy mettant en cause certains juges qu'il trouve laxistes... N'étant pas juriste, j'ai un peu de mal à démêler le problème médiatico-politique du problème juridique soulevé par le ministre de l'intérieur. Est-ce un gros coup de com' pour justifier le manque de résultats de ses statistiques de délinquance (je reviendrais dessus un autre jour... j'ai beaucoup d'éclaircissements statistiques à faire) ou y a-t-il un problème plus profond du fonctionnement du couple police-justice (en simplifié sarkozyste : les policiers attrapent les voleurs quand les juges les relâchent) ?

Lire la suite du billet Nicloas Sarkozy et les juges.

jeudi 3 août 2006

La campagne présidentielle aurait commencé

J'ai cru entendre ça ce matin à la radio, mais je n'ai retrouvé l'information nulle part. Je devais encore être en train de rêver. Voire...

Lire la suite du billet La campagne présidentielle aurait commencé.

mardi 13 juin 2006

Réflexions sur "Ne parle pas Wolof mon fils"

Une semaine après le billet sur les mesures sarkosiennes, je me dis que je suis passé à coté d'un truc encore plus gros...

Depuis l'annonce de ces conditions pour rester en France, tout le monde est d'accord (même une bonne partie des parlementaires UMP) pour reconnaître que la mesure lancée par Nicolas Sarkozy est un effet d'annonce. Il faut avant tout ne pas perdre de terrain quand on se fait déborder par les deux cotés.

Lire la suite du billet Réflexions sur "Ne parle pas Wolof mon fils".

mardi 6 juin 2006

Ne parle pas Wolof mon fils

Grande nouvelle ce matin : selon le Figaro, Nicolas Sarkozy accorderait sa clémence à quelques familles arrivées clandestinement en France pour peu qu'elles aient des enfants scolarisés. Pour faire bonne mesure et ne pas passer pour un Espagnol, il faut quand même quelques critères pour choisir ceux qui peuvent rester et ceux qui doivent partir.

Lire la suite du billet Ne parle pas Wolof mon fils.