Grande surprise ce jeudi, Lionel Jospin annonce qu'il ne briguera pas l'investiture du parti socialiste pour les prochaines élections présidentielles. Trois petits tours et puis s'en vont comme dirait la chanson enfantine.