Dis papa, pourquoi le monsieur il nous aime pas ?

vendredi 20 octobre 2006

Comment arrive-t-on ici (Août-Septembre 2006) ?

Ce blog n'a que trois mois et demi d'existence. A mon grand étonnement (je découvre la blogosphère), des recherches bizarres et variées peuvent conduire ici.

Petit florilège...

Lire la suite du billet Comment arrive-t-on ici (Août-Septembre 2006) ?.

jeudi 19 octobre 2006

Les flux de commentaires fonctionnent

Je sais que ça n'intéresse personne, mais j'ai mis mon nez dans le moteur de Comback, le module qui me permet de faire des réponses directes dans les commentaires. Et j'ai trouvé !!

Pour les deux ou trois que ça intéresse, vous pouvez maintenant vous abonner aux flux des commentaires (en haut de chaque message). Vous y trouverez vos réactions (ça existait déjà) et mes réponses (ça c'est nouveau). J'ai donc résolu un des deux points qui me chagrinaient dans le fonctionnement de Comback. Il va falloir que je m'attelle à résoudre le second.

mardi 17 octobre 2006

Lectures judiciaires

Maitre Eolas nous fait part ce matin de ses nouvelles lectures : le blog d'un policier appelé "Que Fait la Police ?". Très bien écrit et très instructif. En espérant que sa hiérarchie (et son ministre, un certain Nicolas Sarkozy) ne refasse pas le coup de l'inspection du travail.

Mise à jour 16h18 : Rhââââ.... Je découvre un truc le matin et ça ferme l'après-midi... J'ai vraiment pas de bol aujourd'hui...

samedi 14 octobre 2006

Vers une deuxième bulle spéculative de l'internet ?

On commence à en parler depuis quelques temps. Fred Boucher ou Ouriel Ohayon ont ainsi écrit de longs papiers sur la question, même le Monde s'y met. Pour mémoire, Mathilde en parlait déjà en décembre dernier. La plupart du temps, les papiers sont optimistes, partant du constat qu'on s'est fait avoir une fois et qu'on ne se fera plus reprendre avec les doigts dans le pot de miel... Mais le rachat de YouTube par Google risque fortement de nous embarquer vers une nouvelle bulle spéculative.

Lire la suite du billet Vers une deuxième bulle spéculative de l'internet ?.

vendredi 13 octobre 2006

Parlez vous le Xyloglotte ?

Je viens de découvrir (merci à Léon) qu'une bande d'allumés s'est lancée dans la construction d'une nouvelle langue : le Xyloglotte ou langue (pour -glotte) de bois (pour xylo-)... C'est terriblement capillotracté (tiré par les cheveux), mais c'est vraiment très bon. De quoi avoir une xylocéphalie sans vider une bouteille de vodka.

mercredi 11 octobre 2006

Le blog bouge

Vous l'avez peut être constaté, ce blog se modifie tout doucement, pas tant dans l'apparence (j'ai un semblant de travail quand même) que dans la mécanique interne. Voici l'étendu de mes réflexions sur l'évolution du site.

Lire la suite du billet Le blog bouge.

mardi 10 octobre 2006

Qui sera le troisième homme ?

A moins de 200 jours du premier tour de la présidentielle, on s'agite de partout : primaires au PS, vrai-faux candidats sortant timidement du bois (Michèle Alliot-Marie...), sondages contradictoires... Hier matin, Marine Le Pen est passé sur Canal Plus pour nous rappeler l'existence de son père.

Lire la suite du billet Qui sera le troisième homme ?.

mardi 3 octobre 2006

Royal - Sarkozy : 1 - 1

C'est officiel, Ségolène rattrape Nicolas... au prix de l'humour politique. Elle a remporté la palme 2006 pour sa phrase "Même quand je ne dis rien, cela fait du bruit" (comme dirait Mikaël, "Prenez une copie, vous avez quatre heures"). Elle n'est pas allée chercher le prix en personne, Arnaud Montebourg (son porte parole) s'en étant chargé pour elle.

L'année dernière, Nicolas Sarkozy avait été récompensé pour sa célèbre mention "Je ne suis candidat à rien"...

Personnellement, je suis un grand fan des jeux de mots de Santini (qui a été primé plusieurs fois). Mes préférés :

  • "Je crois qu'on en a fait un peu trop pour les obsèques de François Mitterrand. Je ne me souviens pas qu'on en ait fait autant pour Giscard".
  • "La droite a touché le fond de la piscine : maintenant, elle creuse".
  • "Saint Louis rendait la justice sous un chêne. Pierre Arpaillange la rend comme un gland".

A lire : un récapitulatif du palmarès sur Wikipedia.